Théo le Chat - Theo the Cat

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, 17 janvier 2013

Coup de griffe

Myrtille et les éléphantes de Lyon

myrtille-titou-2006.jpg

elephants-progreslyon160113.jpg

Article de l'édition papier du quotidien © Le Progrès de Lyon, en date du 16/01/13. Scan envoyé par Titou, le Pôpa de la belle Myrtille, ci-dessus, et excellent photographe à ses heures perdues.

Cet article, outre les récents développements de l'affaire (programmation de tests pointus par experts US et président de la conféd. des vétérinaires d'Europe), a le mérite de préciser quelques faits scientifiques que j'ai vu trop peu de fois mentionnés dans la presse :

"C'est juste parce qu'une éléphante morte avait un test douteux qu'on dit que les 2 autres ont la tuberculose." or "un test douteux" ne veut pas dire positif" (…) Elle (Stéphanie de Monaco) conteste la conclusion "inadmissible" d'un seul vétérinaire qui n'a pas suivi les éléphantes et pas procédé aux complexes tests nécessaires pour établir un diagnostic fiable. (…) Tous les éléphants sont + ou - porteurs de cette forme de tuberculose mais ne la développeront jamais (…) cette (forme de la) maladie n'est en aucun cas contagieuse pour l'homme.

 Dans le même temps où je commençais ce billet, je trouve en une du site web du Progrès www.leprogres.fr une autre info, tout juste publiée, au sujet des éléphantes. Ci-dessous, la capture écran de l'entête de l'article qui dit en substance qu'un délai de 70 jours (à compter du 8/1) au lieu de 30 a été instauré par nouvel arrêté préfectoral pour différer l'euthanasie dans l'attente de la décision du Conseil d'Etat suite au pourvoi déposé par les avocats du Cirque Pinder. 

Et par ailleurs le président Hollande a demandé à son ministre de l'agriculture "d'approfondir les éléments de diagnostic de l'état sanitaire des éléphantes", en réponse à la demande de la Fondation Bardot, ce qui rejoint l'info mentionnée plus haut (tests pointus programmés).

progres-elephantes-160113.jpg

 Capture écran de la page du site web du Progrès du 2e article publié sur le sujet en date du 16/01/13

 Et la pétition à signer, c'est toujours par ici :

http://www.change.org/fr/pétitions/ville-de-lyon-stoppez-la-décision-d-euthanasier-les-deux-éléphants-baby-et-nepal

Dans le même temps, ailleurs dans le monde, en Afrique plus précisement, les éléphants sont proches de l'extinction suite à la recrudescence du braconnage (25.000 éléphants tués en 2011) due à une demande croissante d'ivoire par le Chine et d'autres pays asiatiques. Voir cet article du 15 janvier (en anglais) sur le site de la BBC :

http://www.bbc.co.uk/news/world-africa-21018429

Post-scriptum : au passage rappel d'une info fournie par les aimables Chats du Maquis et leur dévouée "Community Manager", Rose, info que j'avais retweeté il y a quelques jours : Les Pays-Bas interdisent les animaux sauvages dans les cirques ! (Pour mémoire, les éléphantes de Lyon sont la propriété du Cirque Pinder)

lundi, 31 décembre 2012

Portrait

Meilleurs vœux pour 2013

voeux2013-green-Theo.jpg

Un ancien montage qui me plaisait bien, qui est peut-être déjà sur le blog ou sur Flickr, je n'ai pas vérifié, et que j'ai remis au goût du jour pour l'occasion parce que j'avais envie d'un peu de soleil d'été, pas vous ? C'est vrai qu'avec l'armada de problèmes qui m'est tombée dessus ces derniers mois, j'aurais bien besoin d'un peu de soleil ! Et je n'avais à nouveau plus de mains/bras en état de marche ces dernières semaines, la guérison est en dents de scie, d'où le grand blanc sur le blog. Mais au diable les soucis, avec l'an neuf, ça ne pourra qu'aller mieux ! Alors meilleurs vœux à tous ceux qui passeront par là…

Quelques nouveaux billets (presque terminés !) sont en place en date des derniers jours de décembre.

dimanche, 30 décembre 2012

Famous cats

Mon chat, la vie et moi - 1

yoonjoo-he8904.jpg

yoonjoo-he8908.jpgyoonjoo-he8887.jpg

yoonjoo-he8876.jpg

Mon chat, la vie et moi, Kwo Yoonjoo, éditions Zulma, 2012.

Donnez, revendez les cadeaux de Noël que vous n'aimez pas, craquez le chèque de vos étrennes et achetez plutôt ce superbe bouquin, vous ne le regretterez pas ! C'est du nanan, de la cerise sur le gâteau, du bonheur de page en page ! 

Billet 2 pour voir quelques pages intérieures

La suite du texte de présentation très bientôt… dès que possible ! dans les premiers jours de janvier, en tout cas…

Modèle pour les photos du billet : Hector, jeune chaton européen tabby au joli pelage silver blotched (marbré) tout comme Naong, (race american shorthair), le chat vedette de Kwon Yonjoo. Les rayures dessinent comme une aile de papillon sur les flancs avec une large ocelle.
Famous cats

Mon chat, la vie et moi - 2

yoonjoo-he8876.jpg

yoonjoo-he8901.jpgyoonjoo-he8822-b.jpg

yoonjoo-he8862.jpgMon chat, la vie et moi, Kwo Yoonjoo, éditions Zulma, 2012.

• Vers Billet 1

samedi, 29 décembre 2012

Littérature

Un livre à dévorer ! La preuve !

peregrin-7816.jpg

peregrin-7819.jpg

peregrin-7821.jpg

peregrin-7822.jpg

peregrin-7823.jpg

peregrin-7824.jpg

peregrin-7826.jpg

Un invité sans gêne et un peu téméraire. Une gardienne de livre de chevet qui ne laisse rien passer. Lolly : "L'ai-je bien défendu, ton livre préféré ?"

Modèles pour les photos : Lolly et Huckie

peregrin-7828.jpg

Le Pérégrin émerveillé, Jean-Louis Gouraud, Editions Actes Sud, collection Arts équestres, 2012.

Auteur particulièrement recommandable. Ouvrage chaudement recommandé. LE grand expert du monde des équidés. Rien moins. Qu'on s'y connaisse en cheval ou qu'on n'y connaisse rien, on se passionnera avec la même ferveur pour cette sacrée balade de 3.333 kilomètres.

Parler de cheval sans parler de Jean-Louis Gouraud est impensable. Le plus grand éditeur de livres (une centaine) consacrés au cheval, expert incontesté, est aussi journaliste, écrivain et avant tout cavalier. Dans sa vie dédiée aux équidés (son précédent ouvrage s‘intitulait d‘ailleurs Hippomania pour explorer cette joyeuse "pathologie“), il fit en 1990 un périple ralliant Paris à Moscou, 3.333 km en 75 jours, avec deux trotteurs français. Une sorte de défi farfelu, — tous les cavaliers sont les spécialistes des paris absurdes, me dit-il, — pour cet homme à l‘humour  élégant, dont les "fontes“ (sacoches des cavaliers) débordent sans cesse d‘idées équestres. Ce voyage original s‘inscrit sur les traces du Russe Mikhaïl Asseev qui rallia Paris depuis l‘Ukraine en 1889, en pratiquant une monte "à la turkmène", monte en alternance de ses deux juments, compagnes d‘aventure. Jean-Louis Gouraud voulait réitérer l‘exploit, apporter la preuve que sans préparation spécifique, cette technique apporte au cavalier et à ses montures une exceptionnelle endurance.

Vingt ans plus tard, et après avoir refait le parcours en 2001, en voiture cette fois, il se donne encore un défi, écrire en 75 jours (discontinus, seule concession) le détail de cette „pérégrination“. Magie de la mémoire réactivée par les notes prises quotidiennement, toutes les images ressurgisssent. Spontanéïté, sincérité au rendez-vous, récit foisonnant servi par une écriture tenue pour ce maître qui sait discipliner avec douceur sa plume comme ses chevaux. C‘est un bonheur délicieux de le suivre „Pérégrin émerveillé“ sur ce chemin qui traverse l‘Est de la France, la RFA —  Sarre, Palatinat, à Zweibrücken, ville du cheval…— puis la RDA, la Pologne pour atteindre l‘URSS. Partageant ses rencontres mais aussi son érudition, sa verve, sa modestie et toujours son humour, le lecteur est porté, emporté par le rythme de ce carnet de croquis, de portraits en mots d‘un empire qui bascule. Car le récit équestre est aussi le prétexte pour explorer en profondeur en journaliste, en historien, en géopoliticien, en passionné de littérature, presque en ethnologue ce "moment crucial. À la charnière de deux époques. Sur la ligne de fracture entre deux âges. Le véritable changement de siècle n‘a pas eu lieu en l‘an 2000 - mais en 1990.“ Témoin d‘un monde d‘avant et d‘un monde d‘après la chute du mur de Berlin, et explorateur d‘une Russie en pleine mutation, celle des chevaux et celle des hommes.

© SyBee

vendredi, 28 décembre 2012

Ciné-chat

Jean de la lune de Tomi Ungerer

jean-de-lune-cinema.jpg

La bande-annonce sur Dailymotion

Un film de Stephan Schesch, adapté du conte de Tomi Ungerer - Sortie le 19 décembre

De son croissant argenté, Jean de la Lune s'accroche à la queue d'une comète et atterrit sur Terre. Le président du monde décide de le capturer, pour lui échapper il va devoir trouver des amis pour l’aider à retourner sur la lune.

- page 1 de 34